Comment gérer ses dépenses avec la Carte Zéro ?

Admettons que le taux zéro (0%) n’existe pas, puisque c’est interdit par la loi qui contrôle les prêts bancaires. Vous n’allez pas pouvoir emprunter une somme sans vouloir payer le taux d’intérêt pour votre créancier. Néanmoins, vous pouvez optimiser votre économie en vous penchant à la carte zéro.

On vous incite à visiter ce lien ci-après pour des informations supplémentaire.

C’est quoi la carte zéro ?

La banque en ligne, Advanzia Bank, l’a proposé en 2012. Dans la zone Euro, elle est communément connue par Gold Mastercard sans frais. En effet, ce qui la rend unique et infaillible, c’est surtout que les frais d’échanges ne sont pas à la charge du client.

C’est une carte à crédit bancaire. Toutefois, elle est cependant dotée d’un crédit renouvelable. À la différence des banques classiques, la carte zéro est totalement indépendante. Vous n’aurez pas à vous souscrire à un compte bancaire chez Advanzia Bank ou autre. La limite du crédit admissible est déterminée en fonction de la ressource du client. Toutefois, elle ne peut dépasser les 3000 €.

La carte zéro est aussi sortie du lot des autres crédits bancaires grâce à son compte adossé à un crédit renouvelable. D’une façon plus pratique, c’est une réserve d’argent qu’on peut utiliser à tout besoin, le remboursement se fait par mensualité. Dans le cours le plus pratique, le client se permet de recharger sa carte de crédit avec l’argent de son compte bancaire. Ce qui ne pourrait pas être le cas pour la carte zéro par le principe du revolving.

Quels sont les limites de l’utilisation de la carte zéro ?

En dépit de la gratuité de la carte zéro, les retraits en espèce sont fortement déconseillés. En effet, ceci laisse appliquer une somme remarquable de taux d’intérêt. Et on vous assure, la banque en fait l’objet même de sa revenue. Et exclusivement pour la carte zéro, ce taux titille la limite imposée par la loi. Sauf les actions d’achat ou de remboursement, la carte zéro ne peut être utilisé dans quelques usages habituelles d’une carte de crédit. Notamment pour un approvisionnement.

Vu la gratuité des offres, le coût auquel le demandeur devrait se soumettre s’avère plutôt élevé au cas où le remboursement dépasse le délai imparti.

Quels atouts bénéficient les abonnés à la carte zéro ?

De prime abord, comme son nom l’indique, elle est dotée de la gratuité totale de son acquisition. La banque vous épargne les différents frais des dossiers de souscription ou lorsque vous effectuez des échanges. En plus, tant en zone euro ou ailleurs, les achats sont totalement gratuits, et sans commission.

Secundo, la plupart des banques classiques appliquent le taux d’intérêt pour le remboursement mensuel d’un achat. Mais avec la carte zéro, les sept premières semaines du remboursement d’un achat fait à compter du 15ème du mois sont sans frais, on ne va pas prendre en compte le taux d’intérêt. Les sept premières semaines de remboursement qui suivent l’achat restent totalement gratuite.

Tercio, ça ne peut pas passer invisible, l’internet offre de nos jours des services rapides, pratique mais fiables. Et oui, la souscription à la carte zéro se fait en ligne. C’est tout à fait un gain de temps considérable. De plus, ce fait est tout à fait incontournable.

La carte zéro est pratique pour les déplacements. Pour passer d’une banque à une autre, le détenteur de la carte n’a nul besoin de domicilier son compte à telle ou telle banque. Dès la réception, elle peut de suite être utilisé à toute les besoins du client. Cela constitue l’un de ses points forts les plus rentables pour son détenteur.